Des Plumes & Des Livres parle de
« DISSIDENCE », E16 Tome II


Des Plumes & des Livres

  

Un énorme merci à Ravenna Waress pour avoir renouvelé sa confiance en me confiant le tome 2 de sa dystopie E16 : Dissidence. En effet, j’avais découvert cette auteure et cette saga il y a trois ans, avec le premier tome (qui était également mon premier service presse et l’une de mes premières lectures auto éditées, ah souvenirs…) E16 : Résistance que j’avais a-do-ré, bien que la fin, rien que d’y repenser, me remue toujours autant !

On continue donc l’histoire là où on l’avait laissée avec nos héros. On change un peu les points de vue puisque cette fois-ci on suit Hava, Logan et Brice (et sniff !!!! Plus de Tristan). De nouveaux personnages sont également introduits et l’intrigue est toujours aussi prenante.

E16 : Dissidence est la suite logique de E16 : Résistance. On reste dans le même monde post-apocalyptique.

Si j’ai autant aimé l’intrigue de ce tome 2 que celle du premier tome, mon impression de lectrice est un peu malmenée. En effet, si l’on suit les points de vue de trois personnages, il serait mieux de savoir en commençant chaque chapitre qui parle ! Parfois, il m’a fallu plus d’une page pour comprendre quel personnage je suivais et du coup, en le sachant, je relisais le début du chapitre pour mieux comprendre. C’est un peu gênant.

Néanmoins, hormis ce point noir, le reste est toujours aussi captivant. L’intrigue est pleine de rebondissements. Même si on pense pouvoir anticiper certains événements, l’auteure nous prend toujours de court !


e16-tome2-3D-min

Pour conclure, je dirai que E16 : Dissidence est une très bonne suite. La plume de Ravenna Waress est toujours telle que l’on ne voit pas les pages défiler (pourtant près de 500 pages en numérique !). Un régal littéraire !  

Des Plumes & Des Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.