Mél’lectures parle de
« RÉSISTANCE », E16 Tome I


Mél'lectures

Survivre.
Cela fait 24 ans que l’encéphalite a décimé le monde. 24 ans que les gens vivent dans la crainte de mourir d’un moment à l’autre. 24 années nourries de peurs et de guerres. Le Gouverneur est en charge de la protection de la population, mais il fait face à des résistants prêts à risquer leur vie pour survivre.

Havanna, la fille du Gouverneur va se retrouver confrontée à ces résistants et notamment à Tristan prêt à tout pour se venger du gouverneur. À leur contact, elle va prendre conscience de certaines réalités. 
Mais elle n’est pas la seule qui va devoir faire face à cela. Kyra, qui a vécu une grande partie de sa vie seule, à ne compter que sur elle et son chien va elle aussi se retrouver confrontée aux résistants.
Tristan, Havanna et Kyra ont tous trois une vision bien précise du monde qui les entoure et pourtant au contact des uns et des autres ils vont prendre la mesure de ce qui est vraiment en train de se jouer.

En voilà une saga post apo qui vaut sacrément le détour. Même si elle n’est pas exempte de quelques petits défauts (quelques phrases un peu redondantes, mais c’est plutôt normal, car il s’agit d’un premier roman) l’histoire qu’elle véhicule est plus que passionnante et nous embarque pour 600 pages haletantes.

À travers les histoires de Tristan, Kyra et Havanna c’est l’histoire d’un monde abîmé qui se dévoile à nous. L’encéphalite qui a eu lieu en 2016, également appelée E16, a décimé le monde, transformant à tout jamais la vie des gens. Désormais, l’espoir semble s’être enfui et la population vit dans une crainte constante.

Certains vivent dans des Centres spéciaux dirigés par le Gouverneur, ceux-ci leur offre un abri, mais un abri bien relatif, car l’encéphalite menace toujours. Et ils doivent également faire face à la menace que représentent les résistants. Ce qu’ils ne comprennent pas forcément, c’est que les résistants tentent juste de survivre et d’aider ceux qui en ont besoin. Ils ne sont point les barbares sanguinaires que certains imaginent.

Quand Havanna, qui a vécu toute sa vie dans l’abri d’un centre, se retrouve face à la résistance, elle se rend compte que ce qu’elle imaginait de la vie à l’extérieur des centres n’est pas réel. Ce qu’on lui a inculqué tout au long de sa vie n’est qu’une vision biaisée du monde qui l’entoure. Havanna va donc voir ses certitudes voler en éclat et ce qui lui arrive éveille forcément certaines choses chez le lecteur. Cela le pousse à s’interroger, à vouloir remettre en question les faits établis, à vouloir se créer sa propre opinion. Et je trouve cela particulièrement nécessaire.

L’histoire de Kyra elle nous pousse à nous interroger sur notre capacité à survivre, sur ce que l’on serait prêt à faire et à vivre pour ne pas mourir. Jeune femme solitaire, elle voit sa vie chamboulée du jour au lendemain. Elle qui n’a toujours compté que sur elle-même découvre qu’elle n’est pas obligée d’affronter le monde seule, qu’elle peut compter sur certaines personnes. Mais cela n’est pas aussi facile à accepter que l’on pourrait se l’imaginer. C’est toute une vie qui doit se reconstruire.

Mais elles ne sont pas les seules à nous pousser à la réflexion. L’histoire de Tristan est elle porteuse d’un message important. Tristan n’a qu’une envie, se venger, venger ce qu’il a perdu. Mais vivre ainsi, dans une quête perpétuelle de vengeance cela nous abîme forcément. Il va donc se retrouver aux prises avec ses sentiments, ses émotions parfois exacerbées. Perdu, il va devoir remettre certaines choses en question.

Ces trois personnages sont bien différents et pourtant ils ont tous quelque chose à nous apporter. Leurs histoires, leurs parcours sont ceux de survivants, de ceux qui affrontent le pire tout en continuant à avancer. Ils nous amènent à réfléchir à notre propre condition, au monde qui nous entoure et à la possibilité que tout bascule.
On le sait tous, la vie peut basculer à tout moment, notre monde peut basculer à tout instant pour de multiples raisons. Et en lisant les histoires des personnages créés par Ravenna Waress on ne peut que s’imaginer à leur place et se demander ce que nous ferions si nous étions dans la même situation qu’eux.


e16-tome1-3D-min

Ce roman qui nous entraîne dans une histoire pleine de rebondissements (je vous laisse les découvrir par vous même et je suis prête à parier que vous serez surpris par la tournure finale de l’histoire) et de suspens nous confronte à nous-mêmes et notre vision des choses.

Un roman passionnant.   

Mél’lectures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.