Le Temps d’une Chronique

Il y a des livres que l’on découvre par hasard, que l’on n’aurait jamais lu si nous n’étions pas tombés dessus. Grâce au Wonderchro, c’est ce qu’il m’arrive régulièrement et une fois encore avec Aldanya de Ravenna Waress.

Au programme : adrénaline, secrets, non-dits, trafic, manipulation. De quoi tenir en haleine d’un bout à l’autre bien qu’il faille également laisser le temps au contexte de s’installer. En effet, Aldanya n’est pas n’importe quelle ville tout comme Joris n’est pas n’importe quel homme. De ce fait, de nombreuses choses se passent dont Nelya et tous les autres vont être pris à partie.

Comme je vous le disais, c’est tout un ensemble que nous offre l’autrice et bien qu’inventée j’ai trouvé son histoire très réaliste au point de l’imaginer tout à fait plausible.

Cette lecture ne s’est pas faite sereinement et m’a provoqué de nombreuses émotions, au point d’avoir énormément de mal à lâcher la seconde partie du roman. Car si la première installe la situation, la suite l’exploite à son maximum et révèle tout son potentiel.

J’ai beaucoup aimé la manière dont l’ambiance change que l’on soit de jour ou de nuit. J’ai adoré tout ce qu’il se joue dès que le soleil se couche, ce monde auquel on ne s’attend pas forcément, mais qui régit pourtant toute la cité et bien plus encore. J’ai apprécié la façon dont la relation entre Nelya et Joris se tisse, le lien qui se renforce jour après jour entre eux bien que la jeune femme se jette littéralement dans la gueule du loup. De nombreuses erreurs vont être faites, de puissants sentiments vont naître, mais rien ne m’avait préparé à cette fin en apothéose qui me donne irrémédiablement envie de dévorer le prochain tome.

Aldanya est en tout cas une très belle découverte que je vous invite à lire si vous avez envie d’une histoire pleine de rebondissements, de sacrifice, de dévotion, d’amitié le tout rehaussé par une romance décoiffante.

Le Temps d'une Chronique - Facebook - Blog - Instagram - Twitter - TikTok - Livraddict - Booknode